Alain Gontier et Maxime Franch, une vraie rencontre à la Darkroom Galerie

t_2A0C785215-Modifier1441404023Alain Gontier

Le Petit Prince l’a dit: « On ne voit bien qu’avec le coeur ». Si Alain Gontier et Maxime Franch se sont rencontrés c’est sans doute parce que tous deux ont très tôt lu et compris Saint-Exupéry. Ces deux photographes que des années séparent fusionnent dans le regard bienveillant et attentif qu’ils posent sur autrui. Et la Darkroom Galerie tire parti de ces affinités profondes en présentant « Talents croisés, deux générations ».

Une exposition qui permet d’admirer les portraits puissants, uniques, qui ont fait la notoriété d’Alain Gontier également célèbre pour ses images captées sur un quai de gare ou dans la rue. Visions sensibles et signifiantes, poèmes dispensés de mots, évocations magiques d’un moment de vie. Alain Gontier possède ce talent rare  de pouvoir, avec une économie de moyens, sans discours, sans points sur les i, sans effusions colorées et lyriques, dire l’essentiel. L’acuité du regard, une sensibilité à fleur de peau et l’intelligence du cœur. Voici selon moi le cocktail qui aboutit chez lui à de véritables œuvres d’art.

t_LE PHILOSOPHE1441404043Alain Gontier

Chez Maxime Franch, le propos est tout neuf. Ce jeune homme encore étudiant a rencontré des laissés pour compte, des exclus, des ombres de la rue. Il leur a tendu la main, les a regardés, écoutés, apprivoisés et finalement photographiés. Etonnante maîtrise de la gravité en dépit d’une fraîcheur à peine sortie de l’adolescence. C’est certain, voici un photographe en devenir qui n’a pas fini de nous surprendre. Rien d’empâté, de larmoyant, de voyeur, dans ces rencontres fugitives marquantes, riches de bienfaits, lourdes de conséquences.

without name Maxime Franch

Ce tandem de choc a quelques chose de bouleversant. Les deux photographes, de loin, de très loin, se tendent la main d’une certaine façon. La galerie niçoise favorise ici une superbe rencontre. Une exposition à découvrir pour la beauté de l’art mais aussi pour l’humanité profonde qu’elle véhicule.

Jusqu’au 31 mai. Darkroom Galerie. 12, rue Maccarani Nice – contact@darkroomgalerie.fr –  http://www.darkroomgalerie.fr

IMG_1315 Illi-Maxime Franch.jpg

Publicités

2 réflexions sur “Alain Gontier et Maxime Franch, une vraie rencontre à la Darkroom Galerie

  1. Sophie R dit :

    Très bel article pour des artistes qui le méritent vraiment. Merci à vous d’avoir su exprimer cette sensibilité qui ressort des superbes photos d’Alain Gontier.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s