Les trois coups du TNN: Eclectisme, enthousiasme, générosité

Une vraie bouffée d’oxygène qu’aucun masque ne pourra freiner! En annonçant la saison, « sa » première saison à la tête du Théâtre de Nice, Murielle Mayette-Holz nous a redonné l’espoir. L’espoir de découvrir, vibrer, s’émouvoir, s’évanouir de bonheur ou s’enrager d’agacement. Le théâtre c’est cette promesse-là. L’ouverture vers tous les possibles avec à la clé l’enchantement ou la déception, c’est selon, et c’est le jeu. Nous, spectateurs, tremblons d’impatience de retrouver le spectacle vivant. Et c’est une grande chance de constater que l’équipe dirigeante du Centre dramatique national de Nice partage cette fièvre. Murielle Mayette-Holz l’a dit en répondant à une question: « Je préfère le théâtre à la vraie vie ». Madame, nous sommes deux! Que dis-je? Des milliers!

Alors en avant pour une saison éclectique qui met à la une une star. La vraie star qu’il faut servir avec humilité et dont il faut s’évertuer à satisfaire tous les caprices: le TEXTE! Quelle exigence lorsqu’il est signé Cocteau, Marivaux, Goldoni, Feydeau! Ce sont les auteurs auxquels la nouvelle directrice du TNN dédie ses premières créations niçoises. On brûle de les découvrir! En pleine période de crise le TNN est tout de même allé cet été à la rencontre des spectateurs. Ils ont pu applaudir « Le jeu de l’amour et du hasard » dans les jardins du château avec vue imprenable sur la Méditerranée.

Notre Méditerranée précisément inspire Murielle Mayette-Holz qui veut créer des liens entre des auteurs nés sur un grand arc qui va d’Athènes à Lisbonne. Place aux textes français, italiens, espagnols, portugais dans un même élan dionysiaque et ouverture vers tous les publics. Pour nous mettre en appétit il y eut prélude en chansons. La troupe du TNN a interprété « On n’est pas là pour se faire engueuler » de Boris Vian ou « Le souffleur » immortalisé par Reggiani. Nous avons pu découvrir ainsi un Frédéric de Goldfiem, dont nous connaissons bien le talent de comédien, également très convaincant en musique. Avec sa voix voluptueuse il nous fait songer à Benjamin Biolay… Décidément une avalanche de bonnes surprises.

Théâtre National de Nice. Tel 04.93.13.90.90 Toute la programmation sur tnn.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s