Voyage dans le temps avec Charlotte Pringuey-Cessac à l’affût d’un »bruit originaire »

Travail sur la mémoire enfouie au fond des siècles, sur les traces et leur interprétation à la lumière des données scientifiques actuellement à notre portée. La plasticienne Charlotte Pringuey-Cessac s’est lancée dans une quête des origines qui fait fi des barrières spatio temporelles. Comme s’il s’agissait d’abolir la distance afin d’accéder, selon les mots du poète Rainer Maria Rilke à un « bruit originaire » afin d’entendre la mémoire d’un être disparu en parcourant les sillons de son crâne selon le principe de premiers phonographes. Démarche singulière s’il en est mais non dépourvue d’une poésie surréaliste que matérialisent des sculptures de verre, véritables pièces d’orfèvrerie dont la fragile complexité évoque les méandres d’un cerveau qui n’est plus.

Première étape de ce voyage dans l’au-delà de la matière au musée de préhistoire Terra Amata où le directeur Bertrand Roussel multiplie les paraboles non dépourvues d’humour pour guider le visiteur dans ce dédale qui ouvre des chemins entre l’apparition des premiers hommes il y a 400 000 ans en cet endroit même et les recherches artistiques et scientifiques des créateurs d’aujourd’hui. Ainsi découvre-t-on un mur d’escalade, répondant à la descente dans les entrailles de terre qu’impliquent les fouilles archéologiques. S’inspirant des véritables pièces (premiers outils) du musée, Charlotte Pringuey-Cessac a eu l’idée de cette ascension symbolique.

Au Mamac l’incursion dans le passé, la mémoire et les vestiges de l’être prend une autre allure. Une salle immaculée, vide, vierge de toute empreinte, accueille les porcelaines aériennes de charlotte Pringuey-Cessac dont la ligne, tracée au charbon, dit l’importance de trait, l’évidence et la sobriété du dessin. Un peu comme si la mémoire ne tenait qu’à un fil. Un tissage entre les êtres par delà les siècles.

Jusqu’au 17 mai. Musée de préhistoire de Terra Amata. 25 Bd Carnot.

Galerie contemporaine du MAMAC. Place Yves Klein. NICE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s